Association CONNAISSANCE & PARTAGE

10 rue des pensées
34170 Castelnau le lez
Italia

T 06 29 16 36 12
E connaissanceetpartage@gmail.com

Moulin Navitau, 3 chemin des Hirondelles
Castelnau-le-Lez, Languedoc-Roussillon, 34170
France

Connaissance & Partage a pour objet d’organiser des journées, des soirées et des stages thématiques avec les méthodes pédagogiques fondées sur les valeurs de l’éducation populaire.
L'association favorise la rencontre avec des professionnels, des spécialistes, des passionnés, sur la base du partage des connaissances.

Les feuilles d'inscription et de don sont à remplir et à renvoyer à l'adresse du siège social de Connaissance & partage

Adhesion

Feuilles d'inscription en téléchargement ICI

devenez membre bienfaiteur

Faites un don pour aider Connaissance & Partage
Feuille de don en téléchargement ICI

Connaissance & Partage

Moulin Navitau, 3 chemin des Hirondelles
Castelnau-le-Lez, Languedoc-Roussillon, 34170
France

Petites chroniques Ciel en Bref

Filtering by Tag: Petit mot du dimanche

QU’ELLES SONT LES ETOILES LES PLUS LOINTAINES QUE L’ON VOIT A L’ŒIL NU ?

Connaissance & Partage

Notre galaxie, la « Voie Lactée » contient quelques 200 milliards d’étoiles contenues dans un énorme disque spiralé de 100 000 années de lumière (a.l) de diamètre et de quelques 2 000 a.l d’épaisseur. L’étoile la plus proche de nous s’appelle Proxima du Centaure et est située à 4,24 a.l. Cette étoile, invisible à l’œil nu, fait partie de l’hémisphère sud.

Combien d’étoiles peut-on voir à l’œil nu depuis notre hémisphère nord ?

Dans un ciel bien noir, il est possible de distinguer quelques 3000 étoiles. Cela représente une infime partie de notre Voie Lactée. En effet, si l’on réduisait la taille de notre galaxie à celle d’une assiette, les étoiles visibles à l’œil nu seraient contenues dans…un petit pois.

Cependant, quelques étoiles plus éloignées sont visibles à l’œil nu mais elles se comptent sur les doigts d’une seule main. L’étoile considérée comme la plus loin de nous (mais toujours perceptible à l’œil nu dans un ciel très noir) est Rhô de Cassiopée. Située à 10 000

a.l, elle brille un million de fois plus que le Soleil. De magnitude 4,5, elle se trouve près de l’extrémité ouest du W de Cassiopée.

La plus célèbre des étoiles lointaines du ciel d’été est Déneb dans la constellation du Cygne. Ce nom arabe de « DENEB » signifie « la Queue ». ici, en l’occurrence « La queue du Cygne ». On retrouve ce mot dans DENEBOLA, « la Queue du Lion » et encore dans DENEBKAITOS (la queue de la Baleine).

Située à 3000 a.l elle est très lumineuse car elle brille 100 000 fois plus que le Soleil. Son diamètre est 200 fois supérieur au sien. La prochaine fois que vous observerez le fameux Triangle de l’été formé par les étoiles Déneb, Véga de la Lyre et Altaïr de l’Aigle, songez que la lumière de Déneb a été émise par cette étoile il y a 3 000 ans soit aux alentours de 1000 ans avant J.-C.

En ce qui concerne le ciel d’hiver, l’étoile visible à l’œil nu et qui est considérée comme la plus éloignée est ALUDRA, nom arabe qui signifie « La servante ». Elle représente l’extrémité de la queue du GRAND CHIEN. Comme Déneb, elle brille 100 000 fois plus que le Soleil et est située à 3 000 a.l.

Une année de lumière correspond à la distance parcourue par la lumière en un an. Cela équivaut approximativement à 10 000 milliards de kilomètres (9 461 000 000 000 km exactement), Déneb serait donc à 30 millions de milliards de kilomètres de nous.

Quand on observe le ciel à l’œil nu, on a du mal à imaginer cette profondeur du ciel et donc l’idée fausse que peuvent nous donner parfois les constellations. Belles images antiques, elles n’ont aucune réalité physique mais, par contre, elles sont enchanteresses… Bien chanceux celui ou celle qui se laisse prendre par les sentiments et le rêve. Ne peut-on être à la fois rigoureux, scientifiquement parlant, et rêveur, poétiquement parlant ?

Bonne lecture

Bob des Étoiles

INFO-ASTRO

Connaissance & Partage

De temps en temps, cette nouvelle rubrique vous proposera des informations sur les quelques évènements relatifs à l’astronomie ou à l’astronautique.

DU SEL DE TABLE SUR EUROPE

Selon une publication parue dans « Science Advances » le 12 juin 2019, Kevin Hand du « Jet Propulsion Laboratory) a eu une grande surprise en irradiant des échantillons de sel marin terrien dans des conditions identiques à celles qui règnent sur Europe, le gros satellite de Jupiter. Ces échantillons de sel prirent une couleur jaune, exactement celle qu’observe le télescope spatial Hubble sur la région Tara Regio du satellite de Jupiter. Selon Kevin Hand, il serait fort probable que le sel observé en surface du satellite provienne de l’océan sousglaciaire d’Europe. Un océan qui aurait toutes les chances de s’apparenter à nos équivalents terrestres. Une information qui ne manque pas de sel…

UNE MÉTÉORITE A CAUSÉ DES DÉGÂTS SPECTACULAIRES

Au Costa Rica, le 23 avril de cette année, vers 21 h 10, un grondement accompagné de flashes a été suivi de la chute d’un corps rocheux dont un fragment de la taille d’une main a percé le toit d’une habitation. Vous avez donc intérêt à marcher en levant la tête…

HUBBLE VOIT DE PLUS EN PLUS LOIN

Le télescope qui, à ce jour, a déjà effectué 750 000 clichés et recensé 265 000 galaxies vient de se surpasser en réalisant le « Hubble Legacy Field ». Dans cette mosaïque, il dévoile des galaxies jusqu’à 13,3 milliards d’années dans le passé. Une question se pose : jusqu’où ira-til ?...

LA VILLE DE NANTES HONORE LA PREMIÈRE ASTRONOME PROFESSIONNELLE FRANÇAISE

Edmée Chandon (1885-1944) fut la première astronome professionnelle française ainsi que le première femme docteur en mathématique. A Nantes, la petite place à l’angle des rues de Copernic et Cassini porte désormais son nom. Voilà un coin de ville réservé à une grande astronome…. Exemple à suivre !

EXOMARS VISE OXIA

Le rover de la mission EXOMARS qui doit être lancé par l’Europe en 2020, devra se poser dans la région d’Oxia Planum pour aller chercher des indices d’une éventuelle vie martienne. Ramènera-t-elle dans ses soutes un ou plusieurs petits bonhommes verts ?

LA GRANDE TACHE ROUGE DE JUPITER DISPARAIT PEU A PEU

Voilà plusieurs mois déjà que des instabilités parcourent le fameux anticyclone de Jupiter. De grands épanchements de gaz semblent s’échapper du gigantesque tourbillon, ce qui entraîne une réduction de sa surface. Va-t-il disparaître alors qu’on le connaît depuis des siècles ? Décidemment : tout fout le camp !..

PPDD 13-10.png


LES SATELLITES DE COMÈTES EXISTENT BEL ET BIEN

Tout le monde se rappelle de Chury, la comète qui reçut la visite du fameux rover Philae en novembre dernier. Grâce à des images de la sonde Rosetta par Jacint Roger, un astrophotographe espagnol, un petit satellite de la comète a été détecté. Il s’agit d’un petit corps de 4 mètres en orbite autour du noyau cométaire.

Quand on pense que les inquisiteurs, gardiens de la foi chrétienne, étaient persuadés que, dans l’univers, il n’y avait qu’un seul centre : La Terre.

Bonne lecture

Bob des Étoiles

Sacépassécemoisiméilyaparfoitrélontan

Connaissance & Partage

La sonde soviétique LUNA 3

La sonde soviétique LUNA 3

3 octobre 1815

A 8 h du matin, un bloc rocheux s’abattait sur la commune de Chassigny en Haute-Marne. Le poids total des météorites récupérées atteignait 4 kg et leur analyse permit de démontrer qu’il s’agissait d’une roche d’origine martienne.

7 octobre 1959

Voici 60 ans, la sonde soviétique Luna 3 transmettait les toutes premières images de la face cachée de la Lune. La sonde se plaça sur une orbite terrestre très excentrique ce qui lui permit d’approcher de notre satellite à moins de 6 200 km. Le lendemain la sonde prit 29 clichés de la face mystérieuse couvrant ainsi 70% de celle-ci.

Une des fusées « Centaur »

Une des fusées « Centaur »

9 octobre 2009

La sonde LCROSS ainsi que l’étage supérieur de la fusée porteuse Centaur s’écrasaient sur le sol lunaire. Cet accident permit de déterminer que de l’eau avait été détectée dans les éjectas. Comme quoi, « à quelques chose malheur est bon ».


3-.png

Le 12 octobre 1964

Pour la première fois, une mission emportait 3 passagers dans l’espace. Ainsi, à bord de Voskhod 1 avaient pris place Vladimir Komarov, Konstantin Feoktistov et Boris Yegorov. Le vaisseau atteignit une altitude de 336 km avant d’atterrir, le lendemain, à quelques centaines de kilomètres d’Astana, l’actuelle capitale Kazakhe.

La sonde Galiléo

La sonde Galiléo

Le 13 octobre 1590

Evènement d’une extrême rareté : Occultation de Mars par Vénus. Cet événement exceptionnel fut observé à l’œil nu par l’astronome allemand Michael Mäestin (1550-1631). Prenez votre agenda : les deux prochaines occultations auront lieu en 2327 et en 2830. (Vous

voyez donc bien qu’il est possible de prévoir l’avenir… Mais uniquement celui des astres et non celui des personnes)

Le 18 octobre 1989

Ce jour-là la N.A.S.A lançait la sonde Galiléo destinée à étudier Jupiter et ses satellites. Voyageant 6 ans dans l’espace interplanétaire elle se plaça en orbite autour de la planète le 7 décembre 1995. Elle étudia le système jovien jusqu’en 2003.

La sonde Vénéra 9

La sonde Vénéra 9

22 OCTOBRE 1975

Atterrissage réussi d’une partie de la sonde Vénéra 9 sur Vénus, l’autre partie se plaçant en orbite autour de la planète d’où elle étudia l’atmosphère. La sonde fonctionna pendant 23 minutes avant de succomber aux conditions locales de pression et de température : 90

atmosphères et + 475°. On rêverait à mieux pour un pique-nique éventuel…

Bonne lecture

Bob des Étoiles
















La constellation du mois

Connaissance & Partage

LE DRAGON

PMDD 29.png

La constellation du Dragon est assez difficile à trouver dans le ciel car aucune étoile qui la représente n’est très lumineuse. D’autre part, elle se place entre la Grande et la Petite Ourse en formant une sinuosité pas très aisée à suivre. Le dessin ci-dessous devrait vous aider à la repérer.


ETOILE PAR ETOILE

PMDD 29-.png

L’étoile n°1 (Alpha Draconis) s’appelle THUBAN, nom arabe signifiant « le Dragon ». De magnitude 3,4 c’est la sixième étoile la plus brillante de la constellation. Il y a 5000 ans, il s’agissait de l’étoile polaire. Distante de 215 a.l elle brille 135 fois plus que le Soleil. Elle s’éloigne de nous à raison de 17km/s.

L’étoile n°2 (Bêta Draconis) s’appelle Rastaban. Elle est 800 fois plus lumineuse que le Soleil et est distante de 400 a.l. Sa magnitude est de 2,79.

L’étoile n°3 (Gamma Draconis) s’appelle ETANIN ce qui signifie (La tête du dragon). Elle possède une magnitude de 2,24 et brille 220 fois plus que notre Soleil. Située à 150 a.l, elle se rapproche de nous à raison de 25km/s.

L’étoile n°4 (Delta Draconis) s’appelle NODUS 2. Située à 100 a.l de nous elle possède une magnitude de 3,07 et brille 50 fois plus que le Soleil.

L’étoile n°5 (Dzêta Draconis) s’appelle NODUS 1. Elle est 500 fois plus lumineuse que le Soleil et est située à 300 a.l de nous. Sa magnitude est de 3,17.

L’étoile n°6 (Eta Draconis) n’a pas reçu de nom et est référencée comme HD 148 387. Distante de 88 a.l sa magnitude est de 2,73.

L’étoile n°7 ( Iota Draconis) s’appelle EDASICH. Distante de 100 a.l sa magnitude est de 3,29 bien qu’elle soit 40 fois plus lumineuse que le Soleil.

L’astre n°8 n’est pas une étoile mais une nébuleuse planétaire.

LE DRAGON SUR LA VOÛTE CÉLESTE

Cette constellation étant circumpolaire, on peut l’apercevoir toute l’année car elle se trouve toujours au-dessus de l’horizon.

LE DRAGON DANS LA MYTHOLOGIE

Dans la mythologie grecque, ce dragon défendait le Pommier Sacré qu’Héra avait planté dans le Jardin des Hespérides. En fait, il s’agissait de son cadeau de mariage lorsqu’elle a épousé Zeus, le Maître de l’Univers. Ce pommier portait des pommes d’or et si un mortel réussissait à s’en procurer une, il devenait immortel. D’où l’utilité du dragon qui défendait l’accès à l’arbre sacré. Au cours de son onzième travail, Héraclès dut tuer le dragon afin de rapporter trois pommes à son tyran, le roi Eurysthée.

Selon une autre légende grecque, ce dragon gardait la Toison d’Or que Jason dut conquérir pour retrouver son trône. Ces deux légendes permirent à Zeus de placer ce monstre parmi les étoiles.

Bonne lecture

Bob des Étoiles

LA LUNE TOMBE T-ELLE SUR LA TERRE ?

Robert Carde

Selon la légende, l’idée de l’attraction terrestre serait venue à Newton alors qu’il se reposait à l’ombre d’un pommier et qu’une pomme a chu au sol. Il comprit alors que si la pomme descendait vers la Terre, c’est parce que celle-ci l’attirait et que c’était la masse de la planète qui était la cause de cette chute.

Read More

LA GOUTTE D'EAU AMOUREUSE...

Robert Carde

Un jour, dans une classe une fillette m’a posé cette question :
« la maîtresse nous a dit que les nuages étaient formés par des milliards de gouttelettes d’eau. Pourquoi ne tombent-elles pas au sol afin qu’il pleuve ? »

Je lui ai répondu par le petit conte improvisé que voici :

Read More

L’ÉCLAT DES ÉTOILES (2éme partie)

Robert Carde

La semaine dernière, j'ai parlé de la luminosité des étoiles et de la notion de "Grandeur" imaginée au deuxième siècle avant notre ère par l'astronome grec Hipparque. Cette notion a été abandonnée car elle faisait penser à la taille des étoiles et fut remplacée au XIXème siècle par le terme de magnitude (m). C'est l'astronome britannique Norman Robert POGSON (1829-1856) qui proposa cette nouvelle notion en 1856.Remarquant qu'une étoile de première grandeur brillait 100 fois plus qu'une étoile de magnitude 6, il en arriva à la conclusion mathématique qu'entre deux magnitudes successives, il existe un rapport de 2,5.

Read More

L’ÉCLAT DES ÉTOILES (1er partie)

Robert Carde

C’est Hipparque, astronome grec du II ème siècle av. J.C qui eut l’idée de classer les étoiles par éclat en instituant le terme de « Grandeur ». Bien entendu, cette notion ne concernait que les étoiles que l’on voit à l’œil nu. Il prit comme référence l’éclat de l’étoile Arcturus de la constellation du Bouvier en lui attribuant la grandeur 0.

Read More